La non-philosophie de François Laruelle

Hugues Choplin, La non-philosophie de François Laruelle, Paris, Kimé, « Bibliothèque de non-philosophie », 2000.

Entre passeport et guide, ce livre nous invite dans un univers étrange, imbibé de philosophie mais délivré des chaînes philosophiques. Créée par François Laruelle pour redonner sa chance à l'invention dans la pensée sans normalisation ni bavardage, la « non-philosophie » s'y déploie telle une discipline libre et rigoureuse qui, sans annuler la philosophie, la prend pour objet et matériau selon une posture inédite — uni-latérale — de pensée.
En voici pour la première fois les principes et les objectifs présentés de manière rigoureuse et claire par l'un de ses meilleurs connaisseurs. Complémentaire de l'œuvre de Laruelle, cet ouvrage introduit à la non-philosophie en établissant un schéma, une épure dont il tire tous les effets : Un....><-philosophie. Contre la « pensée unique » qu'est la philosophie, Hugues Choplin fournit ainsi au lecteur les moyens d'enregistrer et d'assumer la co-existence possible de deux pensées.
Commencée comme une théorie de la philosophie, la non-philosophie est devenue, au fil de sa constitution, une théorie du Monde, avec ses divers aspects (non-psychanalyse, non-éthique, non-marxisme, etc.). De ce point de vue, la plate-forme essentielle et minimale proposée ici est destinée à faciliter l'usage d'un instrument plutôt que l'entrée dans un nouveau système, et à développer un réseau de chercheurs déjà à l'œuvre.

Ingénieur de l'École Nationale Supérieure des Télécommunications (ENST), Hugues Choplin coordonne à l'ENST une recherche inter-disciplinaire sur le thème « innovation pédagogique et nouvelles technologies ». Auteur de De la phénoménologie à la non-philosophie. Lévinas et Laruelle, Kimé, 1997, il achève un doctorat de philosophie sur le statut du langage chez Lévinas et Laruelle.