Dictionnaire de la perversion - Transformation de quelques concepts psychanalytiques

Didier Moulinier, Dictionnaire de la perversion - Transformation de quelques concepts psychanalytiques, Paris, L'Harmattan, 2002



La perversion - et surtout les pervers - posent problème à la psychanalyse en lui opposant un mode de résistance particulièrement retors. La théorie a bien forgé des outils explicatifs tel que le déni ou le défi, la transgression ou la volonté de jouissance, mais ces concepts sont eux-mêmes lestés - voire hypothéqués - par une approche globalement névrotique de l'Objet et un déni non moins systématique du Sujet de la jouissance. Faute d'incarner cette instance, l'analyste « bien pensant » (ou « bien désirant ») laisse le champ libre aux petits maîtres pervers, trop heureux d'incarner l'interdit. On fraye donc quelques pistes pour une théorie « non-psychanalytique » de la psychanalyse, distillée dans ce dictionnaire conceptuel au plus près des textes de Freud et de Lacan (et de leurs commentateurs), sans toutefois leur faire allégeance.



Didier Moulinier, docteur de l'Université de Paris X-Nanterre, est professeur de philosophie. Il a déjà publié De la Psychanalyse à la Non-Philosophie, Lacan et Laruelle, aux éditions Kimé (1998), et deux « dictionnaires » conceptuels à l'Harmattan : Dictionnaire de la Jouissance (1999) et Dictionnaire de l'Amitié (2000).